load-icon
Video facebook pub ad

Facebook contre YouTube : la guerre des vidéos publicitaires

Marketing | Réseaux sociaux

Video facebook pub adNouveaux usages, nouveau format

Alors que les utilisateurs mobiles sont de plus en plus nombreux : 703 millions d’utilisateurs mobiles quotidiens en septembre 2014 + 39 % par rapport à 2013, la vidéo prend une place prépondérante sur Facebook.

Lancé au mois de mars 2014, le format des vidéos publicitaires s’est depuis élargi au-delà des 15 secondes des Premium Videos Ads. Intégrées au fil d’actualité, les vidéos publicitaires interviennent en plus des formats classiques : colonne de droite, publications sponsorisées ou annonce sur les pages d’accueil et de déconnexion.

Hébergement interne pour de meilleures performances

Facebook préconise désormais aux annonceurs de télécharger directement les vidéos sur la plateforme pour de meilleurs résultats, chiffres à l’appui : les publicités vidéo téléchargées directement affichent des images jusqu’à 11 fois plus grandes dans le fil d’actualité et aident à générer davantage de visionnages. Avec l’hébergement interne, Facebook annonce une croissance de plus de 50 % du visionnage vidéo selon des données datant de juillet 2014.

La nouvelle mise à jour apporte un autre avantage, des rapports d’analyses complets permettant d’avoir une vision d’ensemble sur les performances : temps de visionnage par différents quartiles, clics, coûts par action… Une nouvelle façon de mesurer le ROI sur les investissements en publicité digitale.

Les vidéos hébergées par Facebook sont déjà valorisées par l’algorithme depuis juillet dernier, il s’agissait là d’une première offensive contre YouTube, appartenant au concurrent Google pourtant utilisé par 70 % des Français entre 13 et 64 ans.

Une stratégie qui porte ses fruits, car le réseau social vient de dépasser YouTube en termes de vidéos diffusées sur desktop : respectivement 12,4 milliards de vues en août contre 11,3 milliards sur la même période. Une performance rendue possible grâce à l’autoplay, qui consiste pour rappel au lancement automatique de la vidéo sans le son dès que l’utilisateur la voit dans son fil d’actualité. Il peut alors scroller s’il n’est pas intéressé ou activer le son en cliquant.

À retenir :

  • Facebook préconise aux annonceurs de télécharger directement leurs vidéos sur la plateforme, une nouvelle forme d’offensive contre YouTube. En août 2013, le réseau social a pour la première fois dépassé son concurrent en termes de vidéos diffusées sur desktop.
  • Facebook mise sur le format vidéo pour booster son offre publicitaire, notamment avec de nouvelles statistiques et l’autoplay
  • La part d’utilisateurs mobiles sur Facebook a augmenté de 39 % en un an, ce sont des membres plus exposés aux vidéos

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...