load-icon
marché publicitaire

Marché de la publicité digitale : les 4 informations à retenir

Marketing

marché publicitaire  1. Un marché qui se porte bien

En 2014, la publicité digitale avait dépassé pour la première fois la presse en termes d’investissements. Aujourd’hui, elle suit de près la publicité TV, toujours en première position.

Un secteur à la fois dynamique et en pleine mutation

Au premier semestre 2015, le marché publicitaire digital français a connu une croissance de 3,5 % par rapport à l’année dernière. Il représente un chiffre d’affaire de 1,49 milliard d’euros.

Marché publicitaire digitale

 

2. Le mobile poursuit sa croissance

Le mobile progresse de 63 % entre 2014 et 2015 pour atteindre 222 millions d’euros. Une augmentation impressionnante qui fait écho à des usages en pleine démocratisation.

Search display

Le développement soutenu du m-commerce, la mise en avant de la géocalisation et du drive to store sont les piliers de cette croissance.

Le social media soutient également cette évolution. Les investissements display mobile réalisés sur les réseaux sociaux connaissent une hausse de 130 % contre 25 % pour les dépenses hors social media.

3. Place au programmatique

Souvent confondu avec le Real Time Bidding, l’achat programmatique est en pleine ascension. Le programmatique intégre le RTB mais recouvre des champs plus larges. Il s’agit d’achats médias réalisés par l’intermédiaire d’un logiciel qui automatise les processus des transactions : sélection des emplacements, ajustement des prix…

Le poids de l’achat display enprogrammatique représente au 1er semestre 127 M€, soit 30 % des achats display (tous formats, tous devices, c’est 50 % de plus que l’année précédente. Ce mode de commercialisation se développe autour d‘une offre plus sophistiquée et d’une demande plus exigeante qui intègrent :

  • le déploiement du programmatique mobile et vidéo
  • la valorisation de l’expérience consommateur avec de nouveaux formats natifs moins intrusifs
  • l’apparitionde nouvelles offres comme par exemple le drive-to-apps qui consiste à proposer au mobinaute la possibilité suite à une requête d’installer en un clic une application adaptée à son appareil.

La vidéo, format star de l’étude, poursuit sa croissance : + 38 % soit 126 millions d’euros. Elle se commercialise davantage via programmatique avec une meilleure intégration technique.

4. Des perspectives encourageantes

Fin 2015, le marché de la publicité digitale devrait dépasser la barre symbolique des 3 milliards d’euros. Pour autant, les investissements devraient poursuivre leur croissance : le développement des usages vers le mobile et l’augmentation continue du programmatique seront les deux piliers qui feront progresser la part du digital dans les investissements médias des prochaines années.

Retour sur les précédentes éditions :

 

À retenir

  • Dans un contexte publicitaire morose, le marché de la publicité digitale est toujours en croissance (+ 3,5 % en termes d’investissements entre 2014 et 2015)
  • Le search (liens sponsorisés) concentre les investissements, il représente 58 % de part de marché
  • Les leviers de croissance sont les suivants : vidéo (+ 63 %) soutenue par le social media et achat programmatique en display  (+ 50 %).

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...