load-icon
stop icon

Bloqueurs de publicité : qu’attendent les internautes ?  

Web

stop icon

Adblock, uBlock, Purify… Sur desktop, tablette ou smartphone, les bloqueurs de publicité ont le vent en poupe. Alors que la publicité digitale a dépassé la presse en termes d’investissement et suit de près la télévision, le débat est réel entre les pro et les anti ad blockers qui soulignent que ces logiciels privent les sites d’une partie de leurs revenus.

Pour les internautes, les promesses sont séduisantes : affichage plus rapide, moindre consommation de ressources et désencombrement des pages consultées. En revanche, certaines fenêtres non publicitaires peuvent également être bloquées.

Une étude publiée par Teads met en lumière les motivations des internautes et donne des pistes pour les annonceurs quant aux ad blockers.

Pourquoi adopter un ad-blocker ?

Intrusion

2/3 des utilisateurs ayant installé un ad blocker ont déjà été découragés de revenir sur un site sur lequel ils ont été gênés par la publicité. 63 % des personnes qui ont franchi le pas l’ont fait parce qu’ils trouvent les publicités en ligne interruptives et ennuyeuses.

71 % internautes indiquent que les formats publicitaires encouragent l’utilisation d’ad blockers.

49 % des personnes ayant installé un ad blocker ont évalué le pré-roll comme étant le format vidéo le plus intrusif (contre 23 % pour les vidéos natives). 80 % des internautes reconsidéreraient l’installation d’un bloqueur de publicité s’ils avaient le choix de regarder ou non la publicité.

Débit ralenti

7 personnes sur 10 déclarent qu’elles ont installé un ad-blocker pour pallier le ralentissement du surf.

Comment a-t-on connaissance d’un ad blocker ?

Une fois de plus, l’avis des pairs est le premier levier de connaissance d’un service. En effet, 42 % des internautes ont eu connaissance d’un bloqueur de publicité par bouche-à-oreille contre seulement 18 % via un site web.

La to do list des annonceurs

  • Créer une expérience publicitaire native, reflétant la forme et la fonction de la plate-forme sur laquelle la publicité apparaît. Le contenu proposé n’est plus basé sur l’interruption de l’expérience utilisateur mais est inclus au sein de son parcours.
Exemple d’expérience publicitaire native
  • Donner par défaut à l’utilisateur la possibilité de contrôler l’expérience publicitaire par exemple en la skippant
  • Utiliser un ciblage et un contenu adaptés pour assurer que les publicités soient pertinentes pour l’utilisateur
  • Optimiser la position de la publicité sur les pages pour qu’elle soit efficace tout en réduisant l’encombrement
  • Déployer des stratégies multi-écrans en tenant compte de l’exaspération des utilisateurs envers les publicités intrusives sur mobile

Infographie AdBlockers

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...