load-icon
Elearning

E-learning : le futur de la formation en entreprise ?

E-learning | Marketing

ElearningOù en sont les entreprises concernant le e-learning ? Le Benchmark européen du digital learning mené auprès de 114 responsables formation donne un éclairage sur cette nouvelle façon d’apprendre.

Un véritable engouement

Au sein des entreprises, les dispositifs de digital learning sont devenus essentiels pour s’adapter aux évolutions du marché et à son environnement. Pour 63 % des entreprises, le digital learning est un support majeur pour la performance de ses collaborateurs et ce au quotidien.  Les bénéfices sont reconnus :

  • Agilité des collaborateurs pour faire face au changement (68%),
  • Amélioration du support à la performance opérationnelle (46%)
  • Aide à la performance digitale de l’entreprise (46%)

Le digital learning constitue également une réponse rapide aux évolutions auxquelles les entreprises doivent se soumettre. Il est en effet plus aisé de former un grand nombre de salariés par le biais de dispositifs digitaux adaptés. De plus, le e-learning répond à des objectifs de rationalisation et d’optimisation des coûts associés.

Régis Guillermin, spécialiste e-learning chez Groupe 361 ajoute : « Le digital learning (notamment dans sa forme hyper-gamifiée qu’est le serious game) permet un changement comportemental dans le rapport à la formation : de passif je deviens actif. L’apprenant expérimente, lutte avec lui-même, se trompe et fini par dépasser les challenges qui lui sont proposés, comme dans un jeu, avec à la clé, le bonus d’avoir appris, progressé…

Dans la forme (aspect visuel, ludification) et dans le fond( volume et qualité du contenu diffusé,flexibilité et individualisation du temps de formation), le e-learning est la réponse à la fois à la crise de motivation des apprenants et à la problématique d’organisation des services de formation. »

Entre ambition et concrétisation

À l’horizon 2017, 66 % des entreprises auront proposé à leurs salariés des formations en e-learning. Cette part ne cesse de croître. Pour rappel, en 2011, seuls 37 % des entreprises prévoyaient de former plus de la moitié de leurs effectifs via un dispositif de e-learning à l’horizon 2013. Entre les ambitions et la concrétisation, l’écart se creuse puisqu’en 2014 seuls 36 % déclaraient l’avoir fait.

Publics différents, format e-learning similaire

Formation métier, conformité réglementaire ou encore leadership, aujourd’hui, tous les publics sont concernés par les offres de formations en e-learning.

La force de vente est le public qui reçoit le plus de formations via le e-learning. Celui-ci répond particulièrement aux besoins de cette population de l’entreprise en alliant rapidité de déploiement et formation de tous les vendeurs sur des sites différents en parallèle. Le deuxième public le plus visé par la formation est constitué des nouveaux arrivés. Les managers arrivent en 3e position.

Le e-learning a un bel avenir devant lui ! Le Benchmark souligne que 8 entreprises sur 10 sont engagées dans une stratégie de digital learning et comptent aller toujours plus loin dans la recherche d’agilité et de réponses proactives aux besoins de formation et d’accompagnement des collaborateurs : affaire à suivre !

Pour en savoir plus, retrouvez l’article de Philippe Mauchamp sur le Cercle :

Présentiel, blended learning, serious games… Où en sont les entreprises dans la formation de leurs salariés ?

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...