load-icon
Pokémon Go marques

Pokémon Go – Marques : attrapez toutes les opportunités !

Marketing | Mobile

Pokémon Go marquesImpossible d’échapper au phénomène Pokémon Go qui a déjà ses adeptes, ses détracteurs, ses évènements… Les marques aussi veulent attraper toutes les opportunités pour surfer sur ce jeu à l’impact planétaire !
Rapide rappel si vous étiez en congés ou au contraire sous l’eau ces dernières semaines : Pokémon Go est un jeu mobile  qui s’appuie sur la géolocalisation et la réalité augmentée. L’objectif : attraper des Pokémon et devenir le meilleur dresseur.   

Utiliser les attributs du jeu pour créer du trafic

Pour avancer dans le jeu, les joueurs peuvent récupérer des objets les Pokéspots, checkpoints choisis pour découvrir les points d’intérêt de l’endroit, ou les acheter à l’aide de Poképièces. Le modèle freemium est déjà rentable puisqu’on estime que les achats in-app représentent près de la moitié du marché (47%). Le patron de la firme qui développe Pokémon Go a affirmé que les marques pourraient bientôt acheter leurs propres Pokéstops. Affaire à suivre !

Il est également possible de faire s’affronter deux Pokémon dans une arène. Certaines enseignes ont déjà communiqué sur la présence d’arènes et de Pokéstops ! Une bonne façon d’augmenter le trafic in-store et de fait les ventes.

Surfer sur la tendance

À défaut de point de vente physique, d’autres marques utilisent Pokémon Go pour communiquer : récupération du hashtag, promotion de batteries portables… La seule limite est l’imagination pour véhiculer le message correspondant au message de la marque.

 

 

Flop : Monoprix

Toujours à l’affût des tendances, l’enseigne a sous-estimé le succès de son opération Pokémonop. Monoprix proposait de distribuer gratuitement des kits pour dresseurs au sein de son magasin parisien de Saint Michel : crème solaire, batterie externe, eau vitaminée, barre énergétique…

Problème : Monoprix n’a pas anticipé l’afflux de joueurs venus récupérer un kit et a vite été débordé. Les sacs ont été distribués en moins d’une heure laissant des centaines de dresseurs déçus. Ils n’ont pas hésité à faire part de leur frustration sur Twitter.

À retenir

  • Pokémon Go est un phénomène mondial qui mobilise une énorme communauté : 23 millions de joueurs selon les estimations !
  • Les marques peuvent surfer sur les attributs du jeu grâce aux arènes et aux Pokéstops, des offres devraient bientôt voir le jour pour mettre en avant ces lieux
  • Attention à l’engouement suscité, Monoprix en a fait les frais

3 commentaires

  1. Hello. J’avoue que je n’ai pas cédé, oui j’ai résisté à cette attraction. Je pense que c’est une appli sympa, mais trop intense pour certains qui n’arrivent pas à distinguer la réalité du virtuel. Bref, j’ai trouvé rigolo de voir les gens courir après ces créatures, mais ce n’est pas pour moi… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...