load-icon
Facebook est en bonne santé

Non, Facebook n’est pas mort !

Réseaux sociaux

Facebook est en bonne santéLa mort de Facebook est régulièrement annoncée. Pourtant, avec des revenus sans précédent, l’acquisition de Whatsapp et le développement de nouvelles fonctionnalités, le roi des réseaux sociaux semble en pleine forme. Une récente étude Ipsos s’est intéressée au poids de Facebook au niveau national et confirme cette vitalité : 62 % des Français sont inscrits sur le célèbre réseau social.

La mort de Facebook : un mythe récurrent

Audience vieillissante, confidentialité douteuse, publicités intrusives : les reproches faits à Facebook sont nombreux. Cette tendance s’est récemment illustrée avec l’émoi suscité par Ello, un réseau social sans publicité et destiné à concurrencer Facebook en rejetant ses « mauvais côtés ». Pourtant, quelques jours après son lancement, Ello peine déjà à se trouver un public.
Ceux qui annoncent le déclin de Facebook sont loin des réalités financières et marketing dont dépend le réseau social. Les bénéfices présentés sont en hausse régulière, dépassant parfois les attentes de ses propriétaires (791 millions de dollars nets gagnés sur le second trimestre 2014). Le rachat d’applications – Whatsapp – et de technologies tournées vers l’avenir – Oculus – montre également que Facebook entend de plus en plus diversifier ses activités pour continuer de grandir.

Facebook en France : une valeur sûre

Facebook fait aujourd’hui partie de la culture générale française : 97 % des Français connaissent la plateforme. Si 62 % de la population possèdent un compte sur le réseau social, 42 % en sont des utilisateurs actifs. Le rapport compte créé / compte actif est donc très positif, notamment lorsque l’on compare ce chiffre à Twitter, par exemple, qui abrite de nombreux robots et comptes inactifs parmi ses utilisateurs.

Facebook continue d’attirer les jeunes

En dépit des alertes au vieillissement de Facebook, les jeunes Français demeurent très présents sur le réseau social : 84 % des 15-24 ans et 80 % des 25-35 ans possèdent un profil. Les trois quarts des Français (73 %) estiment que Facebook est le réseau social « le plus actif et le plus dynamique ». On retrouve cette part auprès des plus jeunes : 76% des 15-24 ans et 78% des 25-35 ans partagent cette opinion.

Le temps passé sur Facebook continue d’augmenter

On pourrait penser Facebook en déclin, notamment par rapport à ses jeunes années. Il n’en est rien : 62 % des Français estiment qu’il y a de plus en plus (36 %) ou toujours autant (26 %) de gens qui utilisent Facebook dans leur entourage. De même, 42,5 % estiment passer plus de temps sur le réseau social que lors de leur inscription.
Aujourd’hui, le réseau social fait partie intégrante du quotidien de la majorité des Français : pour 71 % des utilisateurs, l’usage de Facebook représente une part importante du temps passé sur Internet. Dans une société de plus en plus connectée, ce chiffre n’est pas anodin.

Les chiffres français du roi des réseaux sociaux confirment la place prépondérante de Facebook dans la vie des internautes : 39 % de ses utilisateurs se passeraient difficilement de lui. Les annonceurs ont donc tout intérêt à continuer d’utiliser Facebook pour toucher leurs communautés.

 

 

À retenir

  • Le déclin annoncé de Facebook ne correspond à aucune réalité marketing
  • 62 % des Français possèdent un compte Facebook, 42 % en sont des utilisateurs actifs
  • 73 % des Français estiment que Facebook est le réseau social « le plus actif et le plus dynamique »

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...