load-icon
Digital local

Le digital au service du local

Marketing

Digital local1 Français sur 4 est un adepte du “localisme”. Au-delà d’une tendance, consommer local est en passe de devenir un acte citoyen. La notion reste subjective mais une chose est sûre, le canal privilégié entre les acteurs du local et les clients est le digital.

Local, ça veut dire quoi au juste ?

Le terme local est associé tout d’abord à la notion de ville (34 %), puis de région (29 %), de quartier (7 %) et enfin de pays (3,9 %) et d’Europe (2 %).

Le local a bonne presse. 8 Français sur 10 pensent que consommer local permet de réduire les impacts sur l’environnement. 86 % pensent même que cela peut être une réponse aux enjeux sociaux actuels, notamment en termes d’emploi.
94 % des Français associent le “local” à des TPE, des commerces et des restaurants. Autant d’activités sur lesquelles les internautes font des recherches en ligne : consultation ou dépôt d’avis clients, recherche d’informations type horaires ou tarif…

Une consommation préparée en ligne

Consommer local, d’accord mais pas à l’aveugle. La dernière étude publiée par SoLocal sur le sujet donne des chiffres intéressants sur les liens entre digital et local.

Plus d’un Français sur 2 a déjà effectué des recherches sur Internet à propos de professionnels de proximité. Les moteurs de recherche constituent la première source d’information sur l’économie locale.

Plusieurs faits motivent ces recherches en amont :

  • Identifier et localiser les professionnels locaux
  • Eviter les déplacements inutiles
  • Gagner du temps
  • Trouver des informations fiables

Les acteurs du local,  restaurateurs ou commerçants, ne peuvent pas ignorer cette demande d’information.
C’est à eux de prendre cette problématique en main : site, animation des plateformes sociales, renseignement de fiches Google My Business, réponse aux avis clients positifs comme négatifs… Autant de tâches devenues indispensables pour maintenir une activité pérenne.

À retenir

  • La consommation locale a de plus en plus d’adeptes : plus de 25 % des Français.
  • Avant de se rendre dans un commerce près de chez eux, les consommateurs effectuent des recherches en ligne afin de finaliser leur décision.
  • Les acteurs du local doivent prendre en compte ces recherches en consacrant une partie de leur temps aux plateformes digitales qui peuvent faire comme défaire leur réputation.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...