load-icon
ECommerce

E-commerce à l’international : les chiffres clés

Marketing

ECommerceL’avancement de la technologie contribue à ouvrir les opportunités de commerce à travers les frontières, à tout moment et via tout dispositif.

En pleine période de soldes, une étude menée dans 29 pays par Ipsos pour Paypal met en lumière les achats en ligne en dehors des frontières. Zoom sur ses enseignements principaux.

Vers quels pays se tourne-t-on ?

Les États-Unis et la Chine sont les plus gros marchés en termes de dépenses en ligne mais l’Inde tire son épingle du jeu avec une croissance rapide. Toutefois, pour les acheteurs d’Europe occidentale, le shopping en Europe est encore plus populaire.

L’achat en ligne à l’étranger est le plus répandu en Irlande, en Autriche et en Israël. Cependant, tous les pays étudiés tendent vers une croissance de cette tendance. En Inde et au Nigéria, cette propension est particulièrement marquée.

Quelles sont les catégories les plus populaires de produits achetés sur des sites étrangers ?

Dans la plupart des régions, l’habillement est la catégorie la plus populaire pour les achats transfrontaliers. Vient ensuite l’électronique grand public, les produits de divertissement ou d’éducation numériques et les voyages.

Quels devices sont utilisés ?

La majorité des achats transfrontaliers se fait toujours sur desktop. Toutefois, certains marchés moins développés concentrent une grande proportion de transaction sur appareil mobile.

ECommerceInternational

Quels freins ?

Des frais de transports, l’idée de ne pas recevoir l’objet, le fait de payer des taxes supplémentaires ou encore la peur de ne pas avoir d’interlocuteur en cas de problème sont les principaux freins soulevés lors de l’étude.

Les frais de transport et la réassurance vis à vis de la sécurité sont donc les facteurs clés de succès pour les achats transfrontaliers.

 

À retenir

  • Les États-Unis et la Chine sont les deux plus gros marchés en termes d’achat transfrontaliers. L’Inde tire son épingle du jeu avec une croissance rapide.
  • Les items les plus achetés sont l’habillement, les contenus divertissants ou éducatifs numériques et les voyages.
  • Des freins persistent. Les e-commerçants doivent travailler la réassurance pour gagner la confiance des consommateurs.

4 commentaires

  1. Bonjour,
    Vous parlez de la Chine, les États Unis et l’Inde … mais vous oubliez le Brésil (excellent pour moi) et pourquoi pas l’Afrique du Sud et autres pays émergents. Nous vivons une époque formidable où tout le monde peut envisager de vendre partout via sa boutique en ligne. Il serait intéressant de voir un article de votre point de vue de type comparatif sur les divers plateformes majeures du type Shopify vs KingEshop, Magento vs Prestashop, etc.
    Aussi, comme vous dites, « les freins persistent », mais le e-commerce est l’avenir et rien ne peut nous ramener en arrière.

  2. Je suis totalement d’accord Samy, peu importe les crises économiques ou les désastres, il y aura toujours quelqu’un qui voudra vendre quelque chose alors le commerce en ligne est une valeur sûre.
    Lucas

  3. L’Inde est un pays émergeant qu’il faut garder bien en vue, tout comme la Chine d’ailleurs pour qui la classe moyenne devient de plus en plus riche. L’avenir s’annonce assez bien 🙂
    Salutation à tous
    Allan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...