load-icon
Analyse de la situation de l'e-commerce

L’e-commerce en 2014 : état des lieux

E-reputation | Marketing | Réseaux sociaux | Web

Analyse de la situation de l'e-commerceRéseaux sociaux, taux de conversion, avis clients : autant de données à prendre en compte dans la conception et l’évaluation d’une stratégie de marketing digital. Analyse de la situation actuelle de l’e-commerce.

Le SEO en valeur sûre

Le SEO (Search Engine Organization) demeure incontournable pour le marketing digital. 61% des internautes recherchent des produits en ligne et près de la moitié (44%) de ces e-shoppers entament leur démarche avec un moteur de recherche.
Pour 57% des professionnels du marketing interrogés, les meilleures stratégies SEO sont celles qui se basent sur la création de contenus de qualité. D’où l’importance de réelles stratégies sur Google Plus, par exemple, qui présente de gros avantages pour le référencement naturel, mais également en termes d’entretien qualitatif des communautés. 40% du trafic général d’Internet vient de Google (source Forbes): les règles et modes de fonctionnement du géant californien sont à prendre en compte.

Social Media et mobile, des tendances porteuses

Les réseaux sociaux sont devenus des plateformes de référence pour les annonceurs : elles permettent aux marques de fédérer des communautés et de générer du trafic vers des sites de vente. À ce jeu-là, Facebook reste leader avec 60% du trafic entre réseaux sociaux et sites de vente. Les autres plateformes sont loin derrière, mais Pinterest continue de grandir avec un score de 15%. En effet, son mode de fonctionnement met en valeur les sites d’origine des photos partagées et fait de Pinterest un territoire à investir pour les marques.
Si les réseaux sociaux sont si populaires, c’est également parce qu’ils ont su s’adapter au virage mobile. Cependant, tous les terminaux mobiles n’ont pas le même potentiel marketing : les visites via iPad, par exemple, présentent un taux de conversion de 2.72%, là où les tablettes Android n’atteignent que 1.82% et les Kindle 0.82%. Des données à prendre en compte au moment de développer une application mobile, par exemple.

Le poids des avis clients

L’ère d’Internet est également celle de la recommandation. Les avis clients consultables sur les sites, forums, réseaux sociaux ou encore recherches Google ont un poids non négligeable dans la décision d’achat. N’hésitez pas à (re)lire notre article sur le Brand Advocacy, qui explique comment les avis client impactent les ventes.
Ici aussi, tous les avis client n’ont pas le même impact. Un client satisfait, par exemple, parlera du produit et de sa qualité à 9 personnes. À l’inverse, un client insatisfait parlera de sa mauvaise expérience à 22 personnes. Les marques ont donc tout intérêt à entretenir une communauté active d’ambassadeurs de marque pour se prévenir des crises qui menacent notamment leur e-réputation.
De même, la relation entretenue avec le consommateur est prépondérante. Un internaute ayant déjà été client d’un site a 60% de chances de convertir sa visite en acte d’achat. Cette probabilité tombe à moins de 20% chez les nouveaux clients.

Le marketing digital est en perpétuelle évolution. Les marques ont tout intérêt à adopter une stratégie active, notamment vis-à-vis des avis client, pour avoir une réelle influence sur leur environnement digital. Retrouvez toutes ces informations dans l’infographie signée Groupe 361 ci-dessous.
À retenir :
– Le SEO reste une référence pour générer du trafic
Facebook est le réseau social qui génère le plus de trafic vers les sites de ventes
– Le poids de la recommandation client doit inciter les marques à adopter des stratégies de Brand Advocacy

Infographie e-commerce
L’e-commerce en 2014 : état des lieux

Source

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...