load-icon
Statut Facebook Tweet Instagram

Quelle est la durée de vie d’une publication sur les réseaux sociaux ?

Réseaux sociaux

Statut Facebook Tweet InstagramUne récente étude signée Over-Graph a cherché à connaître la durée de vie des publications sur Twitter, Facebook et Instagram. Une étude à relativiser au vu de l’échantillon considéré et de sa méthodologie, mais qui permet d’avoir une idée du fonctionnement de ces plateformes.

Twitter l’éphémère

Twitter est le réseau qui présente la durée de vie des publications la plus faible. Avec une moyenne qui dépasse péniblement les 4 heures, les tweets d’une marque ont tout intérêt à être nombreux et réguliers pour toucher au mieux ses publics.
On remarque également le bon score de Facebook. Un post de marque présente une durée de vie moyenne de près de 15 heures. Cette moyenne, bien supérieure à celle de Twitter, s’explique également par les différences de fonctionnement d’une plateforme à l’autre. Grâce (ou à cause) de la baisse du Reach, par exemple, les posts Facebook peuvent être proposés aux fans plusieurs heures après leur publication.

OverGraph-DataViz-Graphs-Modifs-3-Graph4-600x369

Instagram, plateforme idéale pour garder des publications « vivantes » ?

Cette étude met en avant Instagram comme l’application qui provoque les interactions les plus étalées dans le temps. Pour les auteurs de ce baromètre, une publication est considérée comme « morte » au bout de 90 % de ses interactions. Le faible nombre de publications sur Instagram (comparativement à Facebook et Twitter) explique en partie cet état de fait : les photos et vidéos sont moins rapidement « noyées » par des posts plus récents. Ces données font d’Instagram un territoire que les marques ont tout intérêt à investir.

OverGraph-DataViz-Graphs-Modifs-3-Graph1-600x369

Le nerf de la guerre : l’engagement

Si ces chiffres sont à relativiser, ils permettent de montrer que des marques réussissent plus que d’autres à inscrire leurs publications dans le temps. Pour rester « vivants » le plus longtemps possible, les messages des marques ont tout intérêt à chercher avant tout l’engagement des fans. Sur Facebook, par exemple, le taux d’engagement est une donnée-clé de la réussite d’un post.

La publication de cette étude montre à quel point le Community Management se cherche encore des repères statistiques. C’est pourtant l’entretien qualitatif des communautés que les marques doivent aujourd’hui mettre en avant. C’est en engageant et en impliquant leurs fans et followers que les marques s’assureront un taux d’engagement élevé et une durée de vie optimisée pour leurs messages.

 

À retenir

  • La durée de vie d’une publication sur Twitter n’est que de 4h, tandis qu’elle atteint 14h42 sur Facebook et 21h36 sur Instagram
  • Il est donc préférable de publier un grand nombre de tweets de façon régulière, tout en espaçant davantage les publications sur Facebook et Instagram
  • La baisse du Reach Facebook permet aux publications de toucher moins de fans mais de rester « vivantes » plus longtemps

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...