load-icon
Copyright Line

Line : le réseau social tout-en-un ?

Réseaux sociaux

Line, une application très "kawaii"
Copyright Line

Nous vous présentions il y a quelques mois l’application japonaise Line qui, forte de ses succès en Asie, s’est placée sur le marché européen lors du dernier trimestre 2013. Avec aujourd’hui plus de 300 millions d’utilisateurs dans le monde, la croissance constatée et à venir de l’application est très surveillée par Facebook et autres Twitter, les géants du marché des réseaux sociaux.

Un réseau social complet

Ce succès peut s’expliquer par la multitude de fonctionnalités que l’application propose. Au-delà des outils de messagerie très développés qu’elle propose (messages, appels, visio multi-plateformes …), Line se distingue par sa tendance à vouloir synthétiser les fonctionnalités-stars des autres réseaux sociaux.

Comme Facebook, Line nous permet de créer un profil, de l’agrémenter de photos, de nous exprimer et de suivre l’actualité de nos contacts sur une Timeline. On notera tout de même une différence : les informations d’un profil Line ne sont accessibles qu’aux contacts dudit profil.

Comme Instagram, Line présente un outil de retouche d’image. « Line Camera » propose plus de calques, plus de personnalisation et plus de facilité que l’application rachetée par Facebook.

Avec des outils qui se placent sur le même marché que des applications à succès telles que Snapchat (avec « Line Snap Movie »), Line propose un réseau social tout-en-un. Mais les fonctionnalités de Line peuvent également dépasser le cadre du social media : l’écosystème d’applications et de jeux qui gravite autour de Line présente par exemple un « Line Antivirus », qui protège l’appareil de l’utilisateur. Line a pour ambition de devenir une application inévitable pour tout utilisateur de smartphone.

Le système économique de Line : une aubaine pour les marques ?

On l’aura compris : Line présente une multitude d’outils, d’applications et de jeux téléchargeables. Mais si l’application Line est gratuite, la plupart de ses composantes optionnelles sont payantes : il s’agit donc d’un système freemium. Certains stickers, jeux et outils peuvent être achetés grâce à une monnaie virtuelle : les « Line Coins ». Ces « coins » peuvent être achetés avec de l’argent réel, et constituent une part importante des revenus globaux de Line.

Dans cet univers où les utilisateurs peuvent acheter des produits, les marques peuvent jouer un rôle et tirer parti de ce système économique. Voici quelques exemples d’utilisation de Line par des marques.

Les marques ont la possibilité d’être présentes sur l’aspect « réseau social » de Line, grâce à des comptes officiels. À titre d’exemple, Katy Perry et Paul Mc Cartney sont présents sur Line, et ce dernier a conclu un partenariat avec l’application pour que soient créés des stickers à son effigie. Ces stickers sont gratuits, à condition d’ajouter l’ex-Beatle en ami. Les marques et les célébrités, qui à certains égards se gèrent de la même manière, peuvent donc utiliser les stickers et un profil officiel pour améliorer leur visibilité sur ce réseau social.

Au-delà de la visibilité, les comptes officiels de marques peuvent également interagir directement avec les consommateurs : un restaurant pourra envoyer sa carte à ses contacts juste avant l’heure du déjeuner, par exemple.

L’avantage freemium

Par ailleurs, la monnaie virtuelle de Line, les « Coins », ne s’obtient pas uniquement par un achat réel : certaines applications sponsorisées par Line sont gratuites et permettent à l’utilisateur qui les télécharge de gagner des « Coins » lors du téléchargement. Ce système permet donc à certains jeux, outils et applications d’être mis en valeur et d’être téléchargés par les utilisateurs. Line a récemment conclu un partenariat avec InMobi, roi de la publicité sur mobile, pour faciliter l’utilisation de ces « Freecoins » auprès des annonceurs. Nul doute que les marques sauront saisir cette opportunité d’intégrer leurs contenus directement dans les smartphones d’éventuels clients.

Ainsi, un annonceur tel que Carrefour pourra utiliser Line pour faire télécharger son application à un grand nombre d’utilisateurs. De même, le magasin pourra faire parvenir à ses « amis » Line des bons de réductions correspondant à une promotion des ventes ciblée : la quasi-instantanéité du numérique permet à des opérations marketing classiques d’être prolongées jusque dans le quotidien des clients visés.

Line a par ailleurs annoncé la sortie prochaine d’une application « Line Mall » au Japon, une marketplace C2C. Cette sortie et son extension aux marchés européens seront également à suivre pour les marques, surtout en tant que veilleurs. En effet, il sera important pour les marques de voir comment leurs produits sont traités, mis en valeur et négociés entre consommateurs sur cette nouvelle plate-forme.

Line se distingue donc par son apparente absence de limites. D’une application de messagerie instantanée s’est développé tout un système économique où les marques ont un rôle à jouer. Line se présente aujourd’hui comme un portail ouvert sur toute la vie digitale des utilisateurs de smartphones. À suivre de près, donc.

Copyright Line
Copyright Line

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...