load-icon
Challenge publicité mobile

Publicité mobile : quels challenges pour 2017 ?

Mobile

Publicité mobile1 – Éviter l’overdose

3 mobinautes sur 5 déclarent être exposés assez souvent à de la publicité mobile. Leur sentiment envers celle-ci est partagé. Tandis que 76 % des mobinautes jugent trop intense la publicité mobile, 62 % estiment qu’elle est nécessaire au fonctionnement des sites.
Pour en savoir plus, lire à ce sujet “Publicité mobile : qu’en pensent les internautes ?

2 – Privilégier l’expérience utilisateur

Les bloqueurs de publicité mobiles sont de plus en plus répandus, au point de devenir une menace pour les annonceurs. En effet, quoi de plus personnel comme objet qu’un mobile ?

Véritable doudou numérique, le mobile est devenu le prolongement de la main. Dans ce contexte d’usage, la notion d’intrusion de la publicité est d’autant plus forte.

bloqueurs de publicité

Les marques ont donc tout intérêt à délaisser les formats classiques comme les bannières ou les interstitiels pour privilégier des formats plus innovants et moins intrusifs tels que le native advertising ou la vidéo mobile.

Google a récemment annoncé des sanctions pour les sites qui utilisent ce type de format. 

Google mobile

De plus, le temps de chargement d’une page ne doit pas être perturbé par ces éléments.

L’objectif principal doit primer : respecter l’expérience utilisateur sur mobile.

3 – Miser sur la pédagogie

Le premier semestre 2016 a vu une hausse de 71% des investissements publicitaires sur mobile d’après les chiffres de l’Observatoire de l’epub du SRI

Le mobile s’inscrit dans une stratégie cross device. Ses spécificités lui permettent de faire la passerelle entre les différents supports d’une opération : géolocalisation, drive-to-store, mobilité.

Dans un marché en constante évolution, le mobile et les technologies associées peuvent encore paraître encore complexes pour les annonceurs.

Pour les acteurs, régies et agences en priorité, la pédagogie doit primer pour poursuivre la maturité du marché. 

À retenir

  • 2017 sera une année plus mobile que jamais.
  • Les bloqueurs de publicité arrivent sur les devices mobiles.
  • Pour les annonceurs, le challenge est donc d’investir sur ce terrain tout en respectant l’expérience utilisateur particulièrement importante sur des objets si souvent consultés.
  • Les régies et agences doivent faire preuve de pédagogie pour exploiter au mieux ces nouveaux formats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...