load-icon
Le calcul du ROI des investissements digitaux est délicat.

Social Media : un ROI difficile à mesurer

Marketing

Le calcul du ROI des investissements digitaux est délicat.De plus en plus d’annonceurs investissent dans les médias sociaux. Le web offre depuis des années de nouvelles opportunités aux marques, qui n’hésitent plus, aujourd’hui, à investir les blogs, forums et autres réseaux sociaux pour soigner leur image et leur taux de conversion. Cependant, le ROI de ces stratégies digitales reste difficile à mesurer.

Social Media : des investissements croissants

Selon un baromètre EBG / Qlik, 57 % des entreprises dépensent au moins 20 % de leur budget marketing dans le digital. Encore minoritaires par rapport à d’autres secteurs, ces investissements dans le numérique ont acquis au fil des ans une certaine crédibilité auprès des annonceurs.

Ce taux de confiance n’est pas près de décroître. Une étude signée Duke prévoit que les investissements du marketing digital augmenteront de près de 11 % en 2015, là où les budgets traditionnels connaîtront une baisse de 3.5 %. Retrouvez à ce sujet notre état des lieux du marché publicitaire online.

Ces évolutions témoignent de toutes les opportunités que présentent le digital et le Social Media pour les annonceurs : gain et fidélisation de clients, augmentation du taux de conversion, gestion des crises… Le digital est aujourd’hui le seul segment en hausse sur le marché publicitaire.

Social Media : un ROI incertain

Cependant, ces études révèlent que ces mêmes responsables marketing, globalement enclins à investir des sommes importantes dans le digital, disent ne pas maîtriser suffisamment l’impact de ces dépenses. Toujours selon Duke, seuls 15 % de ces professionnels du marketing estiment pouvoir mesurer cet impact avec une approche quantitative. Ce chiffre pose la question du retour sur investissement du digital.

Ce contrôle du ROI des campagnes reste un objectif prioritaire pour 80 % des entreprises. Cependant, près de 63 % admettent rencontrer des difficultés à suivre le parcours de leurs clients.

Face à la multiplicité des plateformes sociales et aux nombreuses méthodes d’analyse (à l’instar du taux d’engagement Facebook), la maîtrise des performances et des stratégies est extrêmement délicate.

Comment évaluer et maîtriser une stratégie digitale ?

Il est essentiel d’avoir une approche globale des performances digitales pour en évaluer concrètement l’efficacité. Cette affirmation est d’autant plus vraie à l’heure où les dispositifs s’étendent sur plusieurs plateformes. On n’évaluera pas de la même façon l’efficacité d’une campagne de Google Adwords, celle d’une publication sur Facebook ou encore l’impact d’une émission TV sur Twitter.

Au-delà du seul ROI, l’enjeu de cette maîtrise est de donner la possibilité à l’annonceur d’adapter sa stratégie en temps réel. En effet, les marchés et les environnements évoluent très rapidement lorsqu’il est question de digital. Les consommateurs attendent donc des marques une réactivité presque immédiate.

Pour répondre à ces besoins, des solutions telles que Global Digital Dashboard existent. Ce tableau de bord développé par Groupe 361 permet aux annonceurs de surveiller d’un seul coup d’œil leurs performances sur les réseaux sociaux, de leurs sites web ou de leurs campagnes d’achat d’espace internet. Il a pour objectif d’aider les annonceurs à analyser et adapter leurs stratégies pour en optimiser les performances.

 

À retenir

  • Les investissements digitaux sont de plus en plus conséquents
  • Le ROI du digital est perçu comme difficile à mesurer
  • Le Global Digital Dashboard répond à la nécessité d’une vision globale des KPI

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...