load-icon

7 astuces pour détecter les faux influenceurs

Influence

Influenceur faux fakeLa guerre aux faux influenceurs est lancée ! Avec le phénomène des influenceurs, et l’explosion des budgets alloués au marketing d’influence, c’est une économie souterraine qui s’est développée en parallèle.

Bots, faux profils, achats de likes… Les fraudeurs ne manquent pas d’imagination pour avoir leur part du gâteau. Premiers pénalisés ? Les marques qui investissent parfois en vain dans des influenceurs dont la résonnance frôle le 0. Il est indispensable pour les marketeurs de savoir distinguer les faux influenceurs des vrais.

Astuce 1 : Regardez si le compte est vérifié

Cette astuce n’en est pas toujours une. Sur Facebook, pour faire vérifier sa page, un influenceur (ou une marque !) doit envoyer un certain nombre de documents. Sur Twitter, ces derniers temps, il est impossible de demander la vérification de son compte. En revanche, Instagram distribue de temps à autre des badges de vérification aux gros comptes influenceurs, marques, célébrités. Attention cependant, si un compte vérifié induit forcément que le profil est véritable, un compte non vérifié ne signifie pas que le profil est faux 😉

Astuce 2 : Explorez les liens externes

Est-ce que l’influenceur a un site web, est-il présent sur d’autres réseaux sociaux ? Bien souvent, les influenceurs ont une communauté plus ou moins grande sur plusieurs plateformes, par exemple un blog et une chaîne Youtube. Il est bien plus facile de « tricher » et de concentrer tous ses efforts sur un seul réseau social.

Astuce 3 : Observez le taux d’engagement

Rappelez-vous que la taille, ce n’est pas ce qui compte le plus. Audience ≠ influence. Plus la communauté augmente, plus le taux d’engagement baisse :

Si votre influenceur a 5000 followers, et un taux d’engagement de moins de 4,9 %, méfiance : il se peut qu’il ait acheté des fans. N’hésitez pas à comparer avec d’autres influenceurs de même envergure, ou du même domaine.

Astuce 4 : Regardez la qualité de l’engagement

Il y a plusieurs éléments à surveiller dans l’engagement de votre influenceur. S’il a beaucoup de likes mais très peu de commentaires, il se peut qu’il ait acheté des likes. Vous devez aussi regarder la qualité des engagements. Si la majorité des commentaires est composée de phrases généralistes (« Waouh », « Amazing ! », « Love your account », « Nice shot ! »…), il se peut que l’influenceur ait acheté des commentaires. Tout engagement, like, commentaire, partage, peut s’acheter, et n’oubliez pas qu’il existe des applications externes pour commenter automatiquement. Vous pouvez aussi regarder si l’influenceur répond aux commentaires. S’il ne le fait pas, c’est que sa communauté n’est pas intéressante ou peu engagée.

Astuce 5 : Jaugez la qualité du contenu

Une bonne ligne éditoriale est facilement reconnaissable : l’influenceur poste de façon régulière, il ne spam pas, il a un ton bien défini. De la même façon, avec la recherche inversée de Google, il est facile de voir si une photo est originale ou si elle a été volée. La légende de la photo peut en dire long sur l’influenceur, si elle ne contient que des hashtags, ou si elle raconte une vraie histoire. Si votre influenceur poste de façon anarchique, irrégulière, et sur des thèmes trop variés, au mieux il est de piètre qualité. Au pire, c’est un bot.

Astuce 6 : Jetez un œil à ses interactions

Est-ce que votre influenceur est mentionné par ses pairs ? L’existence (ou non !) de photos tagguées peuvent en dire long sur l’influenceur. Une photo de votre influenceur à un événement, une soirée blogueurs, peut vous rassurer sur l’honnêteté et l’intégrité de celui-ci.

Astuce 7 : Sondez l’audience

Il est facile d’aller faire un petit tour dans les followers ou les likes de votre influenceur. Surveillez la présence de profils suspects : des profils fantômes (sans photo de profil, avec un nom généré automatiquement), des comptes privés, des profils avec peu de followers, et peu ou pas du tout de publication, ou encore, des profils qui viennent d’une même région géographique éloignée… Ce sont des indicatifs d’achat de likes et/ou de followers. Vous pouvez également regarder l’évolution du nombre de followers. Celle-ci doit être constante. Si vous constatez un pic soudain, vous pouvez soupçonner un achat.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la fraude n’est pas réservée à Facebook et aux concouristes. Absolument tout peut s’acheter de nos jours : de faux likes, de faux engagements, de faux followers, des followers avec un vrai profil… Il est même possible de racheter des comptes avec une communauté déjà existante ! Cependant, il convient de faire preuve de parcimonie : plus un influenceur voit sa communauté grandir, plus il risque d’avoir des profils non qualifiés. Cela ne signifie pas qu’il est malhonnête pour autant.

Gageons que les réseaux sociaux, à l’instar d’Instagram qui a mis en place la possibilité de retirer des personnes de ses followers, prendront les mesures nécessaires pour contrer ces faux influenceurs. En attendant, pour détecter et activer des influenceurs qualitatifs dans votre domaine, n’hésitez pas à faire appel à nos experts en Influence Marketing.

À retenir

  • Un taux d’engagement varie entre 1,5 % et 11 %
  • Pour repérer un faux influenceur, commencez par regarder sa communauté et son engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...