load-icon
biogaran

Cas Biogaran : La Data pour prendre la parole sur le cancer

Actualité Client | Opinion Tracker

google web analytics SEOEn tant qu’experts de la veille stratégique et de l’e-réputation, il serait bien mal venu que nous n’interrogions pas nos propres clients sur leur satisfaction ! Isabelle Morin, directrice communication et innovation chez Biogaran, a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.  

Le contexte

Avec 355 000 nouveaux cas chaque année, le nombre de patients atteints de cancer continue d’augmenter. Une maladie qui affecte particulièrement le quotidien et particulièrement la nutrition. Nausées, altérations du goût, aphtes… 1 patient sur 2 déclare manger moins et 40 % des patients traités pour un cancer sont dénutris. Or, pour mieux supporter son traitement et donc augmenter ses chances de guérison, maintenir un poids de forme est essentiel. Biogaran, leader des médicaments génériques et acteur incontournable des traitements contre le cancer a décidé de prendre la parole sur cette thématique.
Alors que 36 % des conversations sur Internet liées au cancer concernent l’alimentation, nous avons mis en place une approche innovante pour identifier les questions, les attentes, les problématiques rencontrées par les patients lors d’un traitement contre le cancer. Pour analyser les milliers de conversations patients issues des blogs, des forums, des réseaux sociaux, nous nous sommes reposés sur Opinion Tracker®, notre puissant outil de veille piloté par des data scientists.

Le résultat : une cartographie complète des attentes des patients et la détection d’insights qui ont permis à Biogaran d’identifier les meilleurs leviers de communication. 

Fort de cette analyse, Groupe 361 a mis en place une opération ambitieuse visant à accompagner les patients en mettant les pharmaciens au cœur du dispositif. Avec Mieux Dans Mon Assiette avec le Cancer, les patients bénéficient de recettes, de conseils et d’astuces pour les aider à mieux supporter les effets secondaires liés à leur traitement.

biogaran mieux dans mon assiette avec le cancer

Au programme, la création d’un trio d’experts constitué d’un médecin-nutritionniste, d’une diététicienne, et d’un cuisinier célèbre : Grégory Cuilleron. Le dispositif repose sur un livre de 72 pages distribué en pharmacies, des vidéos de recettes, d’un site destiné aux patients, d’un autre aux professionnels de santé, le tout supporté par une vaste campagne de médiatisation sur les réseaux sociaux et les carrefours d’audience à forte visibilité. Côté « terrain », l’opération s’est poursuivie avec le déploiement d’un food truck lors d’une journée d’échange au centre de lutte contre le cancer de Lyon Léon Bérard. 

food truck biogaran

L’interview d’Isabelle Morin, Directrice de la communication et de l’innovation chez Biogaran

Depuis combien de temps travaillez-vous avec Groupe 361 ?  

Cela doit remonter, si ma mémoire est bonne, à 2010-2011 ! La première fois que nous vous avons consultés, c’était dans un contexte particulièrement délicat dans notre secteur d’activité. Il s’agissait d’un risque de crise, et on recherchait une agence de confiance, structurée, qui nous accompagne et nous aide à nous prémunir contre des crises éventuelles. Là où d’autres agences nous avaient peut-être un peu snobés, Groupe 361 a pris notre demande en compte et a mis rapidement en œuvre des solutions efficaces.  

Quelles solutions ont été mises en place pour Biogaran ? 

Groupe 361 a mis en place une surveillance des médias et réseaux sociaux, grâce à votre outil Opinion Tracker. On a très vite basculé sur une prestation de community management et social media. On a été un des premiers laboratoires à se lancer sur les réseaux sociaux ! S’adresser directement au patient, c’était un véritable challenge ! Le secteur de l’industrie pharmaceutique est très réglementé, mais grâce à votre outil Opinion Tracker, on a pu identifier qu’il y avait un réel besoin d’accompagnement et de réponses au quotidien du côté des patients. Les recommandations de Groupe 361 nous ont rassurés : les réseaux sociaux sont incontournables, il faut apprendre à y communiquer intelligemment, et surtout ne pas en avoir peur.  

« À l’époque pour les laboratoires, c’était très flippant de s’adresser directement au patient »  

Quelle a été pour vous notre plus-value ? 

Cette capacité à prendre en compte les règlementations, les lois, qui régissent l’industrie pharmaceutique, tout en tenant compte du besoin du patient, c’est ce qui nous a séduits en premier lieu. Plus qu’être force de proposition, c’est l’audace qui caractérise Groupe 361, mais toujours avec des recommandations puissantes et justes. Nous avons su tirer profit de cette petite zone de liberté qui nous est donnée par les réseaux sociaux, tout en restant très prudents et responsables. Il y a aussi cette qualité d’accompagnement qui prime dans notre relation. Vous ne faites pas qu’analyser des données, vous avez cette capacité de l’interpréter avec intelligence. Il y a une vraie compréhension stratégique des enjeux, une intelligence collective, une prise en compte des besoins, et beaucoup d’écoute !  

Que ce soit Mieux Dans mon AssietteMon Urgence Pilule, ou Médi’Rappel, vous avez observé le marché, écouté les attentes des patients, et repéré un besoin d’accompagnement qui n’était pas couvert. Grâce à cette expertise, nous avons pu arriver avec un parti pris et l’incarner, là où on ne nous attendait pas !

« Voir la santé à travers les yeux du patient, c’est un positionnement qu’on essaie de rendre concret ! » 

Vous voulez en savoir plus sur l’approche Data-driven de Groupe 361 ? Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...