load-icon
Facebook lance le bouton Ask

Facebook et le bouton Ask : nouvelle tactique d’approche en ligne

Réseaux sociaux

Facebook lance le bouton Ask La curiosité est un vilain défaut, mais à l’ère des réseaux sociaux, c’est un vice qui s’assume.

Vous voulez savoir si un de vos contacts sur Facebook est en couple, célibataire ou si c’est « compliqué » ? Il suffit de lui demander et Facebook est là pour vous faciliter la tâche.

Exit le Poke, trop banal, peu utilisé et auquel on trouve finalement peu de sens.
Bienvenue au Ask. Il serait difficile d’être plus explicite puisque le bouton est situé à la droite de la partie « Relationship Status » sur les profils. Une façon pour le moins originale d’aborder quelqu’un.

 

Facebook lance le bouton Ask

Facebook se glisse même dans la peau d’un entremetteur en demandant à la personne qui clique sur Ask d’ajouter un commentaire. Sans une phrase supplémentaire, impossible d’envoyer la demande. Etre curieux oui, mais il faut expliquer pourquoi.

Cette nouvelle option entre dans la démarche de Facebook qui consiste à collecter toujours plus d’informations sur les membres. S’ils ne souhaitent pas tout partager, les autres membres les pousseront à le faire. Le bouton Ask concerne également le travail, les études ou les coordonnées.

 

Le bouton Ask permet de demander les coordonnées, le travail ou les études

Apparu au début de l’année et pour l’instant réservé aux utilisateurs américains, le bouton Ask n’est pas annoncé dans les autres pays. Quoi qu’il en soit, la récolte d’informations et la drague virtuelle ont de beaux jours devant elles.

À retenir :
– Avec le bouton Ask, Facebook donne la possibilité à ses membres de demander des informations non renseignées
– Cette option n’est disponible pour l’instant qu’aux Etats-Unis
– C’est une nouvelle façon de récolter encore plus de données

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...