load-icon
contenus reseaux sociaux

Réseaux sociaux : 8 contenus vraiment engageants

Réseaux sociaux

Assistant vocalOn ne le répètera jamais assez, les internautes sont littéralement submergés par les contenus éditoriaux, vidéo et photo qui circulent sur la Toile. C’est un véritable challenge de réussir à se détacher de la masse et se démarquer de ses concurrents, et c’est d’autant plus vrai sur les réseaux sociaux. Pour cela, il faut ruser un peu, imaginer beaucoup. On vous donne quelques pistes (8 pistes pour être exacts) de contenus engageants pour les socionautes.

Les stories Instagram

Comme on vous en parlait dans notre article « Instagram pour les nuls », les stories d’Instagram sont 2 fois plus populaires que les stories Snapchat. L’audience des stories Instagram supplante largement celle de Snapchat, pour toucher un public plus large. Grâce aux stories Instagram, le temps d’utilisation quotidienne de ce réseau social est passé à 32 minutes.

Les stories Instagram permettent de proposer un contenu enrichi avec des filtres, des textes, des emojis, tout en préservant l’instantanéité par l’éphémère. Les utilisateurs enchaînent les stories à la façon d’un « journal télévisé personnalisé », et côté marques, c’est l’assurance de susciter de l’intérêt puisque 1 story sur 5 publiée en organique par une entreprise reçoit un message privé en réponse.

Engagement : ⭐️⭐️⭐️

Difficulté à réaliser : ⭐️⭐️

Les sondages en story

Voici une super fonctionnalité qu’on peut retrouver dans les stories Instagram : les sondages. Souvent sans utilité réelle, ils servent avant tout de point de contact avec les utilisateurs. Ils ont l’impression de prendre part à la story, et quoi qu’on en dise, tout le monde adore donner son avis sur tout et n’importe quoi.

Cette fonctionnalité peut être détournée pour faire du co-branding, et permettre aux utilisateurs de participer à la construction d’une marque ou de sa communication (par exemple, quel produit préférez-vous, quel artiste souhaitez-vous voir dans la prochaine interview… etc.).

Engagement : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Difficulté à réaliser : ⭐️⭐️

Le UGC

Évidemment, on ne le présente plus : le user-generated content – ou contenu généré par l’utilisateur – est un des contenus les plus engageants sur les réseaux sociaux. Et pour cause ! Les bénéfices sont multiples pour la marque :

  • le contenu est gratuit
  • il montre sa marque sous son meilleur jour
  • il est perçu comme plus fiable et sincère pour les autres utilisateurs
  • il alimente le capital sympathie de la marque, et encourage les autres consommateurs à partager leurs contenus pour être mis en avant

Attention tout de même à bien recueillir au préalable le consentement des internautes avant de réutiliser tout contenu leur appartenant, RGPD oblige !

Engagement : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Difficulté à réaliser : ⭐️

Les live streamings

Beaucoup plus spontanés que des vidéos classiques, les live streamings permettent de retransmettre en direct de la vidéo. Il est possible sur Facebook comme sur Instagram de faire du live, avec un plus ou moins bon équipement. Selon une étude d’Agora Pulse, un live Facebook serait vu 3 fois plus longtemps qu’une vidéo classique, et génèrerait 10 fois plus de commentaires. Quand on se rappelle que la vidéo est le format le plus engageant loin devant les photos et les liens, on comprend vite la puissance du live.

Le live peut aussi s’appliquer à d’autres formats, comme des webinars (plutôt en BtoB), ou des Q&A (questions-réponses). Le live streaming demande plus ou moins d’organisation en amont mais aussi une vraie stratégie en aval pour continuer à faire vivre l’événement.

Engagement : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Difficulté à réaliser : ⭐️⭐️⭐️

Les jeux-concours et les giveaways

Fer de lance sur les réseaux sociaux, les jeux-concours sont la solution la plus facile pour obtenir de l’engagement. Mais à quel prix ? Bien souvent, le marketeur se trouve face à une armée de concouristes plus intéressés par la gamification que par la marque elle-même. Il faut donc que le marketeur ruse pour trouver le juste milieu entre la course à l’engagement et la sensibilisation à la marque : il doit mettre en place des campagnes intelligentes, avec un lot qui encourage l’attachement à la marque, et une mécanique qui implique l’utilisateur et sa créativité, sans le rebuter.

Moins courant en France, il y a également les giveaways : la marque donne gratuitement un certain nombre de ses produits. L’an dernier, McDonalds US avait fait gagner 10 000 bouteilles de son emblématique sauce Big Mac. La seule condition était de les suivre leur live streamings sur Facebook, Twitter et Instagram pour connaître la formule magique à donner au comptoir de son McDo. Un bel exemple de drive-to-store !

Ça vous semble être une perte ? Détrompez-vous ! Tout d’abord, selon une étude sociologique, le consommateur se sentira probablement redevable envers la marque, et achètera probablement un article supplémentaire. Ensuite, l’idée est de donner des produits que les utilisateurs auront envie de racheter une fois testés. Une fois qu’ils auront bien profité de leur produit gratuit, ils seront aussi plus enclins à payer plus cher pour le racheter. Et enfin, le bouche-à-oreille fonctionne beaucoup plus rapidement quand c’est gratuit. Comme on dit : « si c’est gratuit, c’est que c’est vous le produit ».

Engagement : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Difficulté à réaliser : ⭐️

Snack content vidéo

Le monde du social media est divisé : d’un côté, le slow content, qui maintient que le contenu est roi et privilégie le long-form ; de l’autre côté, ceux qui ne jurent que par le snack content. Après tout, la durée de vie d’une publication Facebook, Twitter ou Instagram n’excéderait pas 21h36, donc pourquoi ne pas investir dans des contenus simples à produire, faciles à digérer pour les socionautes déjà saturés d’informations ?

Les contenus snackés sont adaptables dans plusieurs formats : infographie courte, vidéo, tutos (comme c’est déjà bien le cas pour le fooding), boomerang… Ils sont généralement faciles à réaliser et à éditer avec un simple smartphone, alors qu’est-ce qu’on attend ?

Engagement : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Difficulté à réaliser : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Les photos « Open for a surprise »

Cette tendance nous est directement importée des « memes », et contrairement à ceux-ci, les visuels « Open for a surprise » sont davantage adaptés à une communication de marque.

Le concept est simple : il s’agit d’avoir une photo cadrée de telle sorte qu’en prévisualisation, dans le feed, on ne sache pas deviner ce qu’elle contient. L’utilisateur est incité à cliquer sur l’image (et donc générer de l’engagement) pour en découvrir le contenu bien souvent caché au bord de la photo. On peut citer par exemple cette publication de Just Eat sur Facebook :

Ce genre de format de photo vertical est particulièrement adapté à la navigation mobile, et là encore, l’éveil de la curiosité et la surprise sont au rendez-vous. Attention, ce genre de visuel ne fonctionne pas toujours sur Twitter dont le preview est assez aléatoire !

Engagement : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Difficulté à réaliser : ⭐️

Live Photo Custom

Vous avez sûrement dû déjà voir passer ce genre de publication Facebook sur mobile. Il s’agit d’une photo sur laquelle vous devez maintenir votre pouce enfoncé pour voir changer l’image. C’est le cas par exemple avec cette publication de Old El Paso France (à regarder sur mobile !) :

Ce type de format joue sur la fonctionnalité de photos en live, qui permet de capturer plusieurs photos pour en faire une courte vidéo. Par la suite, il est possible de personnaliser la photo (cadrage, texte…), et de la poster directement sur Facebook. Ainsi, l’utilisateur qui voudra voir la photo s’animer et bouger devra rester appuyé sur son écran avec son doigt. C’est un contenu innovant qui, s’il est bien réalisé, permet de susciter la curiosité, de créer la surprise… et de générer des commentaires !

Engagement : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Difficulté à réaliser : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Tous ces contenus sont relativement faciles à exécuter selon la qualité du résultat souhaité, et à la portée de toutes les mains, pour un maximum d’engagement. La seule limite, c’est la créativité. Si vous êtes en panne d’inspiration, n’hésitez pas à consulter les experts en communication digitale de Groupe 361.

À retenir

  • Les lives vidéo sont plus engageants que les vidéos classiques
  • Notoriété, viralité, engagement… il y a des contenus pour tous les objectifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...