load-icon
Youtube_fausses_vues

Youtube : vers la fin des fausses vues ?

E-reputation | Opinion Tracker | Réseaux sociaux

La nouvelle attitude de Youtube face aux fausses vues
« Youtube n’est pas qu’un espace dédié aux vidéos, c’est un espace d’interaction humaine pleine de sens ». Sur un des blogs de son propriétaire Google, le réseau de vidéos a annoncé la couleur d’une campagne visant à garder un Youtube « authentique ». Le message est clair : halte aux fausses vues !

Un enjeu de taille

Au-delà de la recherche de véritables interactions, le principal enjeu de cette décision concerne les annonceurs. En effet, la majeure partie des bénéfices que dégage Youtube est liée à la publicité et au sponsoring. Plus une vidéo est visionnée, plus elle génèrera d’argent venant des annonceurs.

La tendance digitale est à la séparation entre véritables internautes et robots ou « click farms », ces espaces situés dans des pays en développement et payés pour visiter des pages, aimer des pages Facebook ou encore visionner des vidéos. Les annonceurs cherchent à toucher une audience réelle via leurs investissements ; leur volonté de savoir à quoi est destiné leur argent paraît donc légitime.

La chasse aux fausses vues apparaît donc comme un moyen pour Youtube (et donc Google) de rassurer les annonceurs et d’être vu comme une plate-forme transparente et aux effets réels sur l’internaute, notamment en termes de portée.

Des validations périodiques

Pour certifier cette authenticité, Youtube annonce vouloir passer au peigne fin l’audience de chaque vidéo. Le réel changement réside dans le fait que cette analyse serait périodique, sinon régulière. Auparavant, les vidéos n’étaient analysées par Youtube qu’à des moments programmés : lors de la mise en ligne, ou encore lorsque la barre des 300 vues était atteinte.

Les abus de fausses vues ne sont pas une nouveauté pour le site de vidéos, puisqu’un audit généralisé avait été mené en 2012. Ce dernier avait conduit à la suppression de plus de deux milliards de vues, parfois sur des pages de marques et d’entreprises reconnues (Universal Music, Sony Music …).

Youtube dit estimer que les vidéos concernées par les fausses vues ne constituent qu’une « partie infime » de la multitude de contenu en ligne. La subjectivité de cette estimation montre cependant combien la tâche qui attend Youtube, ainsi que les moyens envisagés pour l’accomplir, sont incertains.

Quelles solutions pour les marques ?

On voit donc que la portée des messages des marques demeure dépendante de l’efficacité de Youtube dans sa campagne contre les fausses vues. Pour se détacher de cette dépendance, des solutions existent.

L’une d’entre elle est Opinion Tracker®, le bouquet d’outils de Groupe 361 pour maîtriser l’e-réputation des marques. Avec des modules complets et puissants, cette solution analyse le web pour que les marques identifient les émetteurs, le contenu et la provenance de ce qui se dit sur elles.

À titre d’exemple, le module « Social Networks Analytics » permet d’étudier dans le détail l’audience d’un compte Youtube et de ses vidéos. En recoupant les jours où des pics d’audience sont observés et la région d’origine des « top visionneurs », ce module peut mettre en avant des comportements liés à des robots ou à des « click farms ».

 

La démarche de Youtube vis-à-vis du contenu qu’il héberge n’en est qu’à ses balbutiements. En attendant d’en vérifier l’efficacité et les impacts, les marques ont tout intérêt à s’équiper d’outils annexes pour se détacher du jugement de Youtube. Le retour sur investissement du plan média des annonceurs ne saurait être à ce point dépendant d’un organisme dont ils ne partagent pas les intérêts.

À retenir :
• Youtube cherche à combattre les fausses vues pour rassurer les annonceurs
• Pour ce faire, Youtube procédera à des validations périodiques des vidéos

Sources :
http://googleonlinesecurity.blogspot.co.uk/2014/02/keeping-youtube-views-authentic.html
http://opinion-tracker.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


vous aimerez aussi...